Blog

2020 au Point Zéro

2020 au Point Zéro

Dans ma pratique d’hypnothérapeute, les bonnes résolutions, je les accueille toute l’année. Je rencontre des personnes qui ont besoin de changer et qui poussent ma porte avec un souhait précis : «Je voudrais être ceci ou davantage cela… »
Très bien, partons de là !
Pourtant derrière cette belle envie de départ se cache toujours une autre proposition, négative : « Je ne souhaite plus être ou ressentir ce que je suis, là, maintenant. »
Comme s’il s’agissait finalement de bannir une partie de nous pour en préférer une autre. Voilà un projet peu barbare, n’est-ce pas ? Il n’est pas étonnant que certaines résistances inconscientes viennent lui barrer la route. C’est bien souvent cette violence cachée envers nous-mêmes qui nous fige et empêche notre chemin vers l’avant.
Il existe un point de vue pourtant qui dépasse cette division invivable entre le bon « soi » et le mauvais « soi ».
Imaginez que vous n’avez pas à choisir entre le bon et le mauvais comportement et que vous pouvez accueillir simultanément les aspects négatifs et positifs de vos expériences.
La proposition de départ — par exemple : « Je ne veux plus être colérique, je veux être sereine — se transforme alors et devient : « Même si je ressens de la colère, je choisis d’être sereine ».
La motivation profonde change, on ne se menace plus soi-même. On n’est plus écartelé entre un passé dont on ne veut plus et un futur inatteignable. Et notre envie se concentre dans le présent, à la bonne heure, celle où les choses sont possibles. C’est une manière de retrouver notre plein potentiel d’énergie avant qu’il ne se polarise, au fil de nos expériences et croyances, en conflit interne, énergie négative VS énergie positive.
Ce point de vue de l’instant, du centre, du neutre, du point d’équilibre, certains l’appelle le point zéro. (Il y a derrière cette notion un principe de physique quantique qui parle de l’énergie originelle d’un système. Cela correspond à son énergie quand il est dans son état fondamental.)
Le point zéro c’est une expérience d’ordre magnétique. Permettez simplement à vos deux émotions de coexister dans le même espace comme le font les deux pôles d’un aimant pour créer un champ magnétique. La clé c’est de regarder leur dualité d’une manière dynamique comme deux polarités en mouvement qui communiquent entre elles et s’équilibrent l’une l’autre.
Quand nos envies restent au niveau de notre mental, la logique bloque car elle ne peut réconcilier deux propositions opposées. Une chose est blanche ou noire. Quand on réconcilie les contraires, en acceptant de les percevoir d’une manière dialectique, on active une autre dimension, celle du cœur, là où les contraires deviennent complémentaires.
« Quand vous êtes parvenu au delà des paires d’opposés, vous avez atteint la compassion » promettait Joseph Campbell. Ressentir cette profonde compassion envers soi-même, cela vaudrait le coup d’essayer, non ? Commencez simplement par reformuler vos objectifs : « Je choisis… tout en… ou même si… »
C’est parti !… 3,2,1… Zéro.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *